La commune de Boutancourt

 

PRESENTATION                                                                                                                                  

Superficie: 2,99 km²

Altitude: entre 149m et 276m
Population: les Boutancourtiens et Boutancourtiennes - 286 habitants (2014) INSEE

Le taux d'activité était de 77,5% en 2006.
Les retraités et les pré-retraités représentaient 11,2% de la population en 2006. 

 

 SON HISTOIRE                                                                                                            

son passé industriel

L´usine dite Forge du Haut a sans doute été créée à la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle, et dès 1531 un certain Nicolas Hanus y est mentionné maître de forges.
Au siècle suivant les Coulon, Gérard puis son fils Raulin louent l´ensemble des forges de Boutancourt aux Joyeuse- Grandpré, propriétaires de la seigneurie. S´y trouvent alors un haut fourneau, une forge et une fenderie.
En 1710, le Comte de Joyeuse vend l´établissement à Louis Poulain, locataire depuis 1705. Durant trois générations cette famille va exploiter l´usine. Le haut fourneau est reconstruit en 1744 par Jean-Baptiste, fils du précédent. Les Poulain exploitent aussi le fourneau de Vendresse de 1761 à 1770, puis de 1803 à 1816.
Les commandes militaires procurent une grande activité durant les guerres de la Révolution et de l´Empire. A la mort de Joseph- Alexis Poulain en 1821, l´ensemble des usines est revendu à Jean-Nicolas Gendarme qui, en 1822, installe les premiers fours à puddler du département. A la mort de Gendarme en 1845, les usines de Boutancourt passent à Hannonet de la Grange, son petit- fils, puis à Muaux et Jacquemin en 1860, et à Henny en 1878 qui fonde une manufacture de taillanderie et de ferronnerie.
Durant cette période des ateliers (actuellement détruits) ont été construits entre les halles de forge.
En 1894 Henny transforme l´usine en centrale électrique, laquelle alimente les villages environnants dès 1911 grâce à une turbine de 20 ch. (toujours en place) et à deux moteurs à gaz pauvre de 75 et 50 ch.
Actuellement, le site est reconverti en gîte rural.

 

SON PATRIMOINE                                                                                                         

son château

son église

Bâtiment en pierre jaune de Dom le Mesnil de 1883, c’est une des rares églises de France qui a conservé la devise de la république à son fronton. 

 

AUJOURD'HUI                                                                                                               

Un dynamisme via L’IME


L’IME (l’Institut Médico Educatif) de Boutancourt est agréé pour l’accueil et la prise en charge d’enfants et d’adolescents de 6 à 20 ans présentant une déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés, ou présentant des troubles envahissants du développement.

Sa capacité de 70 places est répartie entre :
>l’IMP qui accueille des enfants de 6 à 14 ans avec la vocation de mettre en œuvre l’éducation et les apprentissages fondamentaux.
>l’IMPro qui accueille des adolescents de 14 ans à 20 ans, au sein d’ateliers techniques d’apprentissages destinés à préparer leur
insertion sociale et professionnelle, en milieu ordinaire ou protégé.

Il propose 2 modalités d’accueil:
>le semi internat de 55 places
>l’internat de 15 places

La mission de l’IME de Boutancourt consiste à :
>orienter, guider et soutenir l’accès à l’adolescents aux apprentissages et prises en charges thérapeutiques, éducatives, rééducatives, et pédagogiques.
>l’accompagner dans son développement individuel, et l’épanouissement de ses potentialités d’autonomie et d’insertion sociale et professionnelle.
>soutenir sa famille et favoriser la coordination des intervenants qui exercent autour de lui.

 

TOURISME                                                                                                                     

Un accueil touristique de haute qualité

2 gîtes accueillent les touristes dans un cadre champêtre au pied de nombreux chemins de randonnée.