La commune d'Elan

 

PRESENTATION                                                                                                                    

Superficie: 9,86 km²

Altitude: entre 166m et 307m

Population: les Elanais et Elanaises - 79 habitants (2008) INSEE

Le taux d'activité était de de 78,6% en 2005.
Les retraités et les pré-retraités représentaient 16,3% de la population en 2005.                     

 

SON HISTOIRE                                                                                                                     

son abbaye

L'abbaye fut fondée en 1148 ou 1154 dans le Rethelois par un abbé appelé Roger d'origine anglaise provenant de l’abbaye cistercienne de Loroy qui accompagné par douze moines donnera le nom d'Esland (terre de l'est) à la nouvelle abbaye qui se développa sur un vallon retiré, entourée d’une forêt de hêtres et arrosée par de nombreuses sources. On dit que Saint-Bernard visita cette abbaye de cisterciens.

Les abbés commendataires du monastère se recrutaient essentiellement dans les grandes familles ardennaises. Ainsi. de 1655 à 1710, l'abbé de Mouzon et d’Élan est Claude de Joyeuse, second fils d'Antoine-François de Joyeuse, comte de Grandpré et gouverneur de Mouzon.

L'abbaye fut équipée de canaux, de digues et d'un système hydraulique (utilisé jusqu'à la fin du XIXe siècle) permettant de faire tourner les moulins à grains et d'actionner les marteaux des forges.

Après une longue période de prospérité, le domaine fut dispersé après la révolution française et détruit partiellement au début du XIXe siècle.

Philippe de Bourgogne mort à Azincourt en 1415, fut enterré dans l'église de l'abbaye.

La chapelle St Roger

La chapelle Saint-Roger date de la première moitié du 18e siècle (un graffiti daté de 1737 est gravé sur un piédroit du portail d'entrée).
La chapelle Saint-Roger est implantée au fond du vallon Saint-Roger où prend source, devant la chapelle, le ruisseau d'Elan. Elle présente un plan allongé. Elle se compose d'une petite nef (non fermée) suivie par une abside à trois pans. Elle est bâtie en moellon calcaire et chaînes d'angles en pierre de taille. Le portail et les corniches sont également en pierre de taille. Le couvrement est constitué de lambris. L'ensemble est couvert par un toit à longs pans et croupes en ardoise.
Saint Roger vint y mourir, en 1160.

Une légende raconte que les filles en âge de se marier, en se penchant au-dessus de l'onde claire, apercevraient le visage de leur futur époux...

TOURISME                                                                                                                              

promenades et pêche à la truite


Le village d’Elan est le départ de nombreuses promenades culturelles à travers le village qui a su conserver un patrimoine riche et la vaste forêt domaniale sans oublier de passer par le site de St Roger reconnu par le petit guide vert Michelin.
Une pêcherie avec de nombreux étangs fait également la renommée d’Elan.